LE CLIP

Le 14 janvier 2019 sortait le clip “Les mêmes” d’ABESS, extrait de la mixtape Level Up. Ce clip était une grande première pour nous :

  • premier “vrai” clip tourné avec du “vrai” matériel
  • montage et rendu souhaité “cinématique”
  • collaboration avec Shoot&Film

Pour l’occasion, nous nous étions équipé d’un APS-C Canon 800D, 3 objectifs Canon (50mm f/1.8 ; 24mm f/2.8 ; 18-135mm f/3.5-5.6) et d’un stabilisateur Feiyu A1000 à double poignets. Le tournage s’était déroulé sur une journée et demi, tandis que le montage sur Premiere Pro et After Effects nous avait pris plusieurs jours.

Niveau cadrage, la plupart des plans ont été cadré par Shoot&Film et une personne externe à com’ON. En effet, le principal acteur de com’ON, à cette époque, était celui devant la caméra 😉

Slow-motion, bokeh, stabilisation, fond vert, color-grading… Tant de nouvelles choses que nous avons découvert sur le tas. Avec l’utilisation du 50mm f/1.8 (équivalent 81mm), difficile de ne pas être satisfait du flou d’arrière plan quasi systématique. Les belles couleurs du reflet du soleil accompagnées d’une colorimétrie Canon reconnaissable… bref, nous n’avions pas travaillé les images tant que ça. Mais ça fonctionnait !

En revanche, nous regrettons les plans sur fond vert, peu utiles, et qui mettent plus en avant le côté “débutant qui teste des trucs” qu’autre chose. D’un autre côté, certains effets visuels, bien que parfois mal faits, apportait un plus dans la beauté visuelle du clip :

Incrustation écran + feu d'artifice dans le ciel

Transition VHS/Zoom puis meilleure transition seamless de tous les temps

Lecture inversée + transition glitch (masque)

Effet yeux clignotants

Enchainement de transitions seamless

Effet ciel + ambiance (orage qui arrive d'un coup)

Bref, un bon nombre d’effets intéressants qui ont fait de ce clip, un clip “bac à sable”. Nous avons d’ailleurs peut-être un peu “trop” d’effets spéciaux, car nous n’avions plus grand chose à se mettre sous la dent pour les clips d’après… Quoi qu’il soit, on remarque bien les influences du réalisateur Paul Maillot et la sur-utilisation des plugins de RedGiant !


LE SON

Pour ce qui est du son, la prod a été composée par le beatmaker Benihana Boy. Nous avions jugé à l’époque que le mix de la prod, tel qu’il avait été fait par le beatmaker, était assez équilibré pour directement l’utiliser tel quel en .wav (et non en multi-pistes). Ainsi, nous avions uniquement mixé les prises de voix et masterisé le tout avec la suite iZotope Ozone sur FL Studio. Dans ce cas, pour la prod, on s’arrange avec notamment un peu d’EQ pour faire des ajustements et bien intégrer la voix.

Le traitement des voix n’était pas spécialement marqué. Un peu d’Auto-Tune d’Antares, EQ, Compression, Reverb, … Bref, rien de bien spécial à noter. Le rendu sonne, encore aujourd’hui, plutôt bien et c’est un mix assez moderne. Aussi, le son s’intègre plutôt bien au sein de la mixtape Level Up.

 

Nous contacter    Voir le clip